News

Succession : à qui léguer son assurance vie à 20 ans, 40 ans, 60 ans.

La transmission d’un contrat d’assurance vie est un des atouts historiques du placement. Encore faut-il bien rédiger la clause bénéficiaire. Vous y indiquez le nom de la ou des personnes qui encaisseront le capital du contrat à votre décès. Mais cette clause doit aussi vivre dans le temps pour s’ajuster à l’évolution de votre situation personnelle. Voici quelques rédactions types de clauses bénéficiaires selon que vous êtes un jeune célibataire, un couple avec des enfants mineurs, à la retraite etc. Source

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *